Plusieurs salons sur l’agriculture ouvrent leurs portes cette semaine en Afrique de l’Ouest

Alors que le SARA bat son plein en Côte d’Ivoire, plusieurs autres célébrations se déroulent en Afrique de l’Ouest. Parmi lesquels, la 16e Foire internationale de Lomé qui se déroule au Centre des expositions de Togo 2000 depuis hier jusqu’au 9 décembre, sous le thème « Le E-Commerce pour une forte expansion des échanges ». En outre, dès jeudi débute jusqu’au 1 décembre, se déroule à Bamako le salon « Made in Mali » placé sous le thème « Positionner l’industrie africaine pour approvisionner le marché de l’accord de libre-échange continental africain (ZLECAF). Enfin, A Abidjan, vendredi et samedi prochain commence le Salon international de l’énergie solaire (SIES 2019) à l’hôtel du District d’Abidjan-Plateau.

Publicités

Le E-commerce à Lomé

« Le e-commerce […] constitue aujourd’hui le plus gros marché au monde en tant qu’activité commerciale et joue un rôle important de catalyseur de la croissance économique et mondiale avec plus de 12 % des ventes totales réalisées au premier semestre de l’année 2019 », souligne Johnson Kueku-Banka, directeur général du Centre togolais des expositions et foires de Lomé, relayé par Agridigitale. La Foire internationale de Lomé se déroule pendant 18 jours lors desquels sont rassemblés 870 opérateurs économiques issus du secteur agricole, de l’agro-business, de l’industrie, du commerce, du secteur électronique, entre autres.

La Foire dite « de toutes les opportunités » souhaite offrir un cadre aux entreprises exerçant dans le domaine de l’internet, « réveiller les esprits » souligne Kueku-Banka, afin d’inciter les opérateurs économiques à épouser le concept de E-commerce, d’augmenter les échanges et optimiser les gains.

Le « Made in Mali » à Bamako

Le salon du Mali se déroule au Parc des expositions de Bamako et consiste à promouvoir le « Made in Mali » auprès de la population. Il faut dire que le pays a de nombreux arguments, il est le 1er producteur de coton en Afrique, 2e producteur de gomme arabique, 3e producteur d’or en Afrique, 1er pays d’élevage dans l’espace UEMOA.

Ainsi, le salon est dédié à l’exposition de produits exclusivement maliens, aux échanges, à la recherche, aux partenariats et à la vente. « Nous devons être des acteurs d’une révolution agricole, hautement mécanisée qui mette l’accent sur la création de plus-value, à travers les petites et moyennes industries », souligne un organisateur de l’évènement, rapporté par Maliweb.

Les énergies renouvelables dans l’agriculture à Abidjan

Enfin, à Abidjan les acteurs de l’énergie solaire se rencontrent samedi et dimanche prochains en Côte d’Ivoire afin de réaliser un état des lieux du secteur et penser aux perspectives d’avenir. La première journée sera ainsi marquée par l’étude de la « Transition énergétique : impact social et innovation pour le développement agricole et immobilier pour une Côte d’Ivoire émergente », et la seconde sous le thème : « Innovations, technologies : opportunités d’emploi et stratégie d’investissement dans le secteur énergie renouvelables », souligne fratmat.info.

L’occasion de réaliser un concours afin de récompenser lors du gala de clôture du 30 novembre, trois entreprises qui mettent en valeur les énergies renouvelables dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Dekel Agri-Vision développe des projets d’énergie hybride en Côte d’Ivoire

jeu Déc 5 , 2019
Share on Facebook Tweet it Share on Google Pin it Email Dekel Agri-Vision, ex-Dekel Oil, a ajouté une corde à son arc en signant un accord de joint-venture avec l’entreprise suisse d’énergie renouvelable Green Enesys Holdings (GEG) afin de développer des projets d’énergie hybride en Côte d’Ivoire. La société,  côtée […]