La BAD alloue 20 millions $ au fonds Metier pour le développement de projets d’énergie renouvelable en Afrique subsaharienne

 La Banque africaine de développement vient d’approuver un financement de 20 millions $ au profit du Metier Sustainable Capital International Fund II. Ce financement est destiné au développement de projets de mise en place d’infrastructures d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique en Afrique subsaharienne.

Publicités

Il contribuera notamment à la mise en place de 178,5 MW de capacité additionnelle à usage commercial et résidentiel. Ce faisant, l’institution financière entend également créer des opportunités pour le traitement industriel des eaux usées et la production d’énergie à partir des déchets. Les projets financés devront en effet se conformer aux normes et aux standards environnementaux de la Banque afin de réduire au maximum leurs risques potentiels sur l’environnement.

« Metier a une expérience certaine dans le développement et le financement de projets d’énergie renouvelable avec des partenaires techniques et des codéveloppeurs compétents, en Afrique australe. Nous sommes ravis de rejoindre le rang des autres investisseurs pour soutenir leur développement sur les nouveaux marchés énergétiques du continent afin d’exploiter le vaste potentiel du continent en matière d’énergie renouvelable », a affirmé Wale Shonibare, le Vice-président de la BAD pour l’énergie, le climat et la croissance verte.

Metier est un gestionnaire de fonds qui a déjà administré l’investissement de plus de 550 millions $ dans le développement de projets d’énergie solaire, éolienne et hydraulique dans plusieurs pays de l’Afrique australe et de l’Est.

Gwladys Johnson Akinocho (Agence Ecofin) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Production d’énergies renouvelables : le Maroc vise 6000 MW en 2020

ven Jan 10 , 2020
Share on Facebook Tweet it Share on Google Pin it Email Le Maroc envisage lancer plusieurs projets d’énergies solaire et éolienne en 2020 pour booster sa production énergétique. Cette initiative pourrait permettre au Royaume chérifien d’atteindre son objectif de produire une capacité de 6000 MW en 2020. Même si le […]